Depuis peu, on entend beaucoup parler de la vente en viager. Si certains savent déjà ce dont il s’agit et s’y plaisent, d’autres manquent d’informations sur le sujet. Si vous vous demandez aussi ce qu’est la vente en viager, cet article est le vôtre.

La vente en viager c’est quoi ?

Dans le secteur de l’immobilier l’achat de bien peut s’avérer difficile, vu l’importance de l’investissement. En temps normal, lors de l’achat d’un bien immobilier, l’acheteur est appelé à verser au vendeur l’intégralité du montant fixé afin de pouvoir entrer en possession du bien. Pour cela beaucoup de personnes font des prêts bancaires qui deviennent des charges plus tard avec des intérêts exorbitants dus. La vente en viager vient donc remédier à cela et soulager les parties contractantes tout en les satisfaisant.

En effet, la vente en viager consiste pour le vendeur à percevoir juste une partie du montant de vente de son immeuble lors de la signature du contrat de vente. Le reste de l’argent, il le reçoit sous forme de rente ou de bouquet que l’acheteur devra lui verser progressivement. L’acheteur pourra donc se passer des gros prêts bancaires et le vendeur, se garantir des entrées financières pour le restant de sa vie.

Pour qui est destinée la vente en viager ?

Tout le monde ne peut pas vendre en viager. La vente en viager est essentiellement réservée aux personnes âgées. On peut donc envisager vendre en viager à partir de 65 ans. Le processus de vente se déroule en présence d’un notaire. Il est important de notifier que la vente en viager est fondée sur la longévité du vendeur. Pourquoi ? Parce qu’on se base sur l’espérance de vie moyenne pour déterminer le montant de la rente.

Au cas où le vendeur vivait plus longtemps que prévu, l’acheteur sera obligé de payer plus qu’il ne le faut. Le contraire s’observera si le vendeur mourrait plus tôt que prévu. Notifions qu’en vente viager, l’acheteur porte le nom de débirentier et le vendeur devient le crédirentier. Les deux sont appelés à respecter les clauses contenues dans le contrat de vente.

Laissez un commentaire